Concerts

Cathédrale

Mille Bonjours
"Je muir d'amourete" - création 2018
29 juin - 20h30 - Cathédrale

Premier écrivain français à avoir laissé une oeuvre musicale d’une importance majeure, Adam naquit en Artois, vraisemblablement à Arras. Etudiant à la Sorbonne, il y aurait reçu le titre de Maitre és arts et fut initié à la polyphonie des maitres de l’Ecole de Notre-Dame.

 

Le corpus des oeuvres d’Adam de la Halle est sans précedent pour son époques:

rondeaux, chansons monodiques, jeux-partis et motets polyphoniques, il laissie aussi les deux premières pièces de théâtre profane qui soit conservé en langue d’oïl: le Jeu de la feuillée et le Jeu de Robin et Marion.

Ces pièces peuvent être considéré comme étant aussi les premières comédies musicales car la musique et le chant y tiennent une place considérable.

 

Pièce maitresse du patrimoine historique immatériel du Pas-de-Calais, le répertoire d’Adam de la Halle parait comme une évidence à l’ensemble Mille Bonjours pour une création originale. Composé spécialement pour cette création de trois chanteurs et de deux instrumentistes, l’Ensemble Mille Bonjours se penchera sur les grandes oeuvres et aussi méconnues du grand Adam de la Halle. Ce programme sera composé avec la complicité et le regard scientifique de Rémy Cordonnier.

 

Ensemble Obsidienne
"Les Anges musiciens"
7 juillet - 20h30 - Cathédrale

Voyage en chansons dans l’Europe médiévale

Oser(z) le Moyen Age ! 

                                                       

Parcours initiatique dans le monde merveilleux des instruments du Moyen Age: Vièle à archet, citole, crwth, rebec, guimbarde, tablettes, triangle, vèze, cornemuse, flûte double, flûtes à 3, 6, 8 trous, chalumeau, flûte et tambour, choron, cornet, hautbois, organetto, psaltérion, tympanon, luth, coquilles, cymbales... 

 

Plus d'une vingtaine d’instruments issus de l’iconographie médiévale présentés et entendus au cours d’un parcours dans le répertoire écrit et improvisé du Moyen-Age.

 

Obsidienne fait (re)découvrir l’incroyable variété de la chanson médiévale européenne et,  s’inspirant des merveilleuses représentations d’anges musiciens de l’iconographie médiévale, redonne couleurs et évidence au répertoire du Moyen Age.

 

© 2018 Rencontres de musique médiévale de St Omer

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now